Greenpeace dénonce le Cloud Computing

Connexion internet, Internet, Réseaux sans fil 18 avril, 2012

Outre Google, Facebook et Yahoo qui se sont vu récompensés, Apple, Amazon et Microsoft ont été pointé du doigt par Greenpeace qui voit d’un mauvais œil l’utilisation d’énergies sales pour le stockage en ligne et la dématérialisation.

L’organisation note dans un rapport, les comportements des grosses entreprises sur la gestion du Cloud Computing. Dans une ère où le phénomène du stockage en ligne est en plein essors, les ordinateurs dédiés à cet usage sont en constante progression.

Greenpeace met l’accent sur les data centers, ces grands noms du secteur qui consomment une très grande quantité d’électricité, soit l’équivalent d’environ 250 000 foyers européens en moyenne.

Selon elle, Amazon, Apple et Microsoft auraient majoritairement recours à des énergies sales telle que le nucléaire pour faire tourner leurs serveurs.

Facebook a quant à lui, bâti un data center en Suède, tournant aux énergies renouvelables ce qui explique qu’il serve d’exemple. Yahoo et Google resteraient vigilants sur la provenance des énergies qu’ils consomment.

Mélanie LAGRANGE

Tags: , , , , , , ,

Apple et Steve Jobs à la tête de Yahoo! ?

Internet, Netéconomie 15 décembre, 2008

Après la démission de Jerry Yang, rendue officielle le 18 novembre, la société californienne Yahoo! recherche toujours un nouveau PDG. Outre un partenariat publicitaire avec Google mis en échec par les autorités judiciaires et les discussions autour de rapprochement avec Microsoft et AOL, d’anciens employés de la firme de Sunnyvale suggèrent que Steve Jobs, PDG actuel d’Apple, ferait figure d’un leader incontesté pour le premier portail Internet mondial.

Ainsi, le Journal du Net souligne qu’à la différence de Jerry Yang, qui n’a pas su renverser la crise amorcée sous la direction de Terry Semel, Steve Jobs excella dans cet excercice lorsqu’il est revenu à la tête de la Pomme en 2000 en lançant des produits phares tels que l’iPod et l’iPhone. Aussi, il n’est pas surprenant que Steve Jobs ait décidé de prendre la parole devant 300 dirigeants de la société en septembre dernier pour les remotiver face à la crise économique actuelle.

De son côté, Apple cherche toujours une stratégie Internet et malgré une restructuration du service .Mac, les services web 2.0 de MobileMe restent peu populaires face aux portails de Microsoft ou Google. La position actuelle de Yahoo! pourrait-elle changer la donne ?

Cependant, il est important de souligner qu’Apple est aujourd’hui assez proche du principal rival de Yahoo!, à savoir Google. En effet, c’est bien le moteur de recherche de Google qui se trouve installé par défaut dans le navigateur Safari sous Mac et Windows, c’est aussi le service de Google Maps qui a été privilégié sur l’iPhone plutôt que Yahoo! Maps, enfin c’est encore la technologie Adsense qui est directement intégrée dans iWeb, un outil de création de site Internet de la suite iLife.

Neteco

Tags: , , ,

Yahoo Music : restrictions avant nouvelle version

Internet 12 décembre, 2008

Les différentes déclinaisons européennes de Yahoo Music devraient progressivement se voir privées d’un certain nombre de services, au cours d’une période de transition destinée à préparer la mise en place d’une nouvelle version du service, plus riche en fonctionnalités. C’est du moins ce qu’a expliqué Yahoo cette semaine aux utilisateurs français de son service d’écoute de musique en ligne.

« A partir du 15 décembre, les onglets Radio et Videos disparaissent de la barre de navigation en haut de la page. Les liens vers les pages artistes, les clips et les stations radio seront toujours disponibles dans le corps de la page d’accueil », indique Yahoo dans ce message, publié sur son site. Le site annonce en outre la réduction du nombre de radios thématiques aux dix plus populaires au 15 décembre, puis la suspension totale des radios et clips pour janvier 2009.

A cette période de vaches maigres succèderait, courant 2009, l’avènement d’un nouveau Yahoo Music, dont on ne sait pas grand chose, si ce n’est qu’il est prévu de l’ouvrir « au reste du web », pour réunir « informations, musique, photos et news ». En l’absence d’informations complémentaires, difficile d’imaginer ce que donnera la nouvelle version du service, mais cette « ouverture » pourrait laisser présager la mise en place d’un système d’agrégation de contenus, semblable sur le principe a celui des pages Actualité de Yahoo.

Neteco

Tags: , ,