Démarrage en douceur du disque haute définition Blu-ray, successeur du DVD

Les écrans, technologie 24 décembre, 2008

Devenu en début d’année le standard mondial en matière de disque haute définition, le Blu-ray, successeur du DVD, n’a pas réussi à s’imposer au pied du sapin de Noël, la crise et des prix élevés freinant son adoption.

Le 18 février 2008, le format de DVD de nouvelle génération Blu-ray de Sony, qui promet une meilleure qualité d’image, remporte la lutte qui l’oppose depuis plusieurs mois à la technologie HD-DVD de Toshiba.

Mais près d’un an plus tard, le raz-de-marée prédit par certains n’a pas eu lieu.

“C’est un marché encore petit”, estime Michaël Mathieu, analyste de l’institut d’études GfK, et la conversion à ce format sera “plus longue que ce qu’on a connu en 1995-97 avec le passage de la cassette vidéo VHS au DVD”.

Les ventes de lecteurs de salon Blu-ray, si l’on exclut les consoles de jeu vidéo PlayStation 3, n’ont pas encore décollé : elles sont attendues à quatre millions en 2008, selon les chiffres de Strategy Analytics, soit loin derrière les lecteurs standard (111 millions). En France, la réalité sera certainement en dessous des 130.000 unités prévues en juin par GfK.

Même constat du côté des disques Blu-ray qui ne représentent que 2% environ des titres commercialisés.

“La cible n’est pas la même” que lors de l’apparition du DVD, explique M. Mathieu : “On touchait alors l’ensemble des foyers qui avaient une télévision, aujourd’hui il faut avoir un écran haute définition pour y avoir accès, ce qui divise déjà le public au minimum par trois”.

Et si la haute définition procure plus d’émotions, selon une étude scientifique récente, l’écart de technologie saute moins aux yeux qu’entre le VHS et le DVD.

Autre frein à son développement : la crise actuelle. “Nous pensons que le climat économique va ralentir la transition vers le Blu-ray”, souligne Helen Davis, en charge du département vidéo au sein du cabinet britannique Screen Diges.

“Les gens vont reporter leur achat sauf si leur lecteur de DVD tombe en panne, et même dans ce cas ils pourraient choisir de dépenser plutôt 50 euros dans un lecteur basique”, ajoute-t-elle.

Les lecteurs Blu-ray, aussi capables de lire les “vieux” DVD, sont encore chers: en Europe, il faut compter près de 300 euros en moyenne pour s’en offrir un, contre moins de 200 dollars (143 euros) aux Etats-Unis.

S’il est difficile, selon les analystes, de se baser sur 2008, quasiment année zéro du Blu-ray, pour se livrer à des prédictions, 2009 sera en revanche déterminant.

“Le marché devrait largement plus que doubler”, estime, confiant, Arnaud Brunet, secrétaire général de l’association Blu-ray Partners France: “nous constatons déjà une accélération, notamment aux Etats-Unis”, où “Iron Man” et “The dark knight, le chevalier noir”, dernier opus des aventures de Batman, ont connu des ventes record.

Quant aux nouveaux moyens de distribution des films, comme la vidéo à la demande, ils ne constituent pas, selon lui, une menace immédiate. “Les consommateurs sont encore très attachés au support physique”, assure-t-il.

D’après Screen Digest, les Français ne consacreront d’ici 2012 que 2% de leur budget à l’achat de films par internet.

Pour autant, selon Toshiba, perdant de la guerre des normes et donc contraint à un virage stratégique radical, la “dématérialisation” est une évolution inéluctable.

“J’ai le sentiment” que le Blu-ray “n’est qu’une étape”, pronostique François Séguineau, directeur général de la filiale française, convaincu que les coffrets et lecteurs DVD feront bientôt partie du passé.

JDN

Tags: , , , , , ,

Vidéos HD sur DVD traditionnels

technologie 15 novembre, 2007

Toshiba commercialisera dès le mois de décembre au Japon le Vardia RD-A301, premier appareil capable de graver du contenu HD sur un DVD vidéo de première génération.

Cet équipement exploite le procédé « HD Rec», standardisé en septembre dernier par le consortium DVD Forum.

Il permet de compresser une flux haute définition vidéo pour qu’il soit encodé sur un DVD-R/RW/RAM, en utilisant la même structure qu’un HD-DVD (même interface HDi et même système de fichiers). Ce système est censé permettre de stocker 2 heures de vidéos, avec une qualité proche d’un HD-DVD, sur un disque traditionnel de 4,7 Go.

Outre cette nouvelle fonction de gravure, le Vardia RD-A301 est bien entendu aussi un lecteur de HD DVD ; il dispose d’un disque dur de 300 Go pour enregistrer les vidéos, notamment avant de les graver. Il sera commercialisé au Japon à moins de 100 000 yens (environ 600 euros). Aucune date n’est pour l’instant annoncée pour son éventuelle disponibilité en Europe.

Tags: , , ,

Visionnez des films dans vos lunettes !

Gadgets Technologiques 15 octobre, 2007

Des lunettes pour votre Ipod

MicroOptical officialise aujourd’hui sa paire de lunettes vidéo, destinées à être utilisées avec l’iPod d’Apple et les films téléchargés depuis l’iTunes store : les MyVu.

27 pouces dans vos lunettes

Ces lunettes sont censées simuler un écran 27 pouces à une distance de deux mètres, réglant ainsi le problème de l’écran trop petit sur la plupart des baladeurs vidéos.

Tour d’horizon des caractéristiques de ces lunettes :

· 6 heures d’autonomie
· Écouteurs intégrés aux lunettes avec fonction de réduction du bruit alentour
· Télécommande sur le câble
· Fournies avec un boîtier de protection pour l’iPod

Vision non obstruée

Ces lunettes se démarquent des autres par leur faible hauteur, permettant ainsi à l’utilisateur de conserver un semblant de vision au-dessus et en dessous des lunettes.

Il n’est pas précisé si les lunettes pourraient être connectées à une TV standard, un PC, un autre baladeur vidéo ou encore un téléphone mobile via un adaptateur. Cette paire de lunettes vidéo seront disponible cet automne pour 399$ outre-Atlantique, pas encore de détails quant à une sortie Européenne.

Orange lance ses lunettes Video High-Tech

Alors que l’opérateur mobile, Orange, prend une part importante du marché des téléphones portables de nouvelle génération permettant entre autres de visionner des vidéos sur son téléphone portable, voici que celui-ci sort ses lunettes pour téléphone portable.

Des lunettes à brancher sur un téléphone portable et permettant donc son utilisation en se passant de l’écran de ce dernier. En plus d’un design futuriste, ces lunettes serviront donc à l’utilisation des services multimédias de votre téléphone portable, comme la télévision, les vidéos, les MMS, les jeux et autres.

Ces lunettes ne sont pour l’instant compatibles qu’avec un seul téléphone : le Samsung D600E. Ces lunettes seront commercialisées au prix de 299 Euros.

M P Glass annonce ses lunettes vidéo Accupix

Le constructeur MP Glass vient d’annoncer la disponibilité de nouvelles lunettes vidéo baptisées Accupix. Elles sont capables de lire n’importe quelle source vidéo et proposent un affichage similaire à un écran d’une diagonale de 30 pouces vu à 2 mètres de distance. Elles sont également accompagnées d’écouteurs stéréo de qualités et d’une télécommande. Aucune information sur leurs prix.


DEA présente ses lunettes vidéo

Le distributeur français DEA ( Digital Electronique Accessoires ) vient de communiquer sur la disponibilité d’un nouvel accessoire pour ceux qui souhaitent pouvoir visionner des vidéos sur grand écran, même en situation de mobilité.

Une fois mises, ces lunettes permettent de visionner une image dans une résolution 320 x 240 pixels ( QVGA ) et donne l’impression d’une image sur un écran de 127 centimètres de diagonale. Le son est pour sa part pris en charge par des écouteurs stéréo intégrés. Côté branchement, tout dépendra de l’appareil; es connectiques AV et USB sont toutes deux prévues. Au niveau de l’autonomie, comptez jusqu’à 10 heures.

Prix et disponibilité :

Ces lunettes vidéo sont d’ores et déjà disponibles à la vente. Vous pourrez les trouver dans les enseignes Fnac ou Virgin par exemple, au prix conseillé de 249 euros.

Tags: , , , ,