Les utilisateurs sont prévenus dans la nouvelle version des conditions générales. Une application supprimée d’un profil n’entraine pas la suppression des données fournies pendant son utilisation.

C’est ce vendredi 11 mai que Facebook a annoncé la mise à jour de sa Politique d’utilisation des données, disponible avant le 18 mai.

On y apprend que l’ensemble des données publiques sont partagées avec les applications liées au profil de l’utilisateur. Peuvent y être compris le nom, l’image de couverture ou l’ensemble des données selon le degré de confidence qu’a défini l’internaute.

Autre mise en garde, Facebook ne possède aucune autorité sur les applications de sa plateforme en ce qui concerne la conservation des données personnelles. La version anglaise du document indique qu’il faut s’adresser directement à celle-ci pour en demander la suppression.

Certaines applications pour être utilisées, demande même l’autorisation d’accès aux informations de l’utilisateur et de ses amis.

Afin de retirer ses données, l’internaute devra donc contacter chacune des applications, sans réelle garantie que sa demande aboutisse ou même qu’il arrive un jour à joindre l’entreprise.

Mélanie LAGRANGE

Tags: