Ce n’est plus seulement un rêve. Une équipe de l’Institut Polytechnique de Grenoble, a conçu un papier peint capable d’intercepter les ondes électromagnétiques du Wi-Fi.

Alors que l’impact des ondes sur notre santé fait débat, les scientifiques ne cessent de multiplier les études au sujet de leur dangerosité. Plusieurs chercheurs de l’INP de Grenoble ont ainsi mis en place une toute nouvelle solution, le papier peint capable de nous protéger des ondes telles que celles émises par un téléphone portable. Cette avancée peut s’avérer bénéfique, notamment pour les personnes souffrant d’électrosensiblité.

Bien qu’il soit d’apparence classique, ce papier peint est recouvert de motifs tracés à l’encre conductrice. Ce système permettrait de filtrer jusqu’à trois fréquences à la fois. Pouvant être appliqué aux lieux publics, il offrirait également la possibilité de disposer d’un appartement à faible niveau d’ondes.

S’ajoute à cela, la protection des données lorsque le réseau est connecté en Wi-Fi. Le papier peint aurait alors pour intérêt de lutter contre le piratage.

La licence exclusive de cette innovation est déjà acquise par le groupe finlandais Ahlstrom qui prévoit de la commercialiser début 2013. Son prix devrait sensiblement approcher celui d’un papier peint classique de moyenne gamme.

Mélanie LAGRANGE

Tags: