Facebook face à ses problèmes de confidentialité

Internet, Réseaux Communautaires 26 avril, 2010

 Face à l’inquiétude des internautes concernant leurs informations personnelles accessibles sur le site Facebook.com, les utilisateurs qui se connectent à leur compte  sont invités à mettre à jour les options de confidentialité de leur profil. Un bandeau, affiché en haut de page, présente un message expliquant que de nouvelles options sont disponibles et conduit vers une page permettant d’en configurer en quelques clics les paramètres.

Le réseau social se veut plus protecteur. Ainsi, l’internaute peut désactiver l’accès à ses informations personnelles par les applications sur Facebook. Dès qu’un internaute ajoute une application à son profil, celle-ci devra automatiquement demander l’autorisation d’accéder à toute information personnelle. Et pour plus de clarté, tous les paramètres apparaissent à présent sur une seule et même page. Les réglages peuvent ensuite être affinés pour tous les éléments du profil via la page « Confidentialité » pour que, par exemple, photos ou publications ne puissent être vus que par un groupe de contacts donné.

La mise en place de ces nouvelles options, annoncée il y a quelques semaines, intervient alors que le réseau social vient d’annoncer que les contenus publics de ses pages pourraient être référencés par les moteurs de recherche. Il assure que l’utilisateur a toujours la possibilité de protéger son profil.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés, confirme vouloir regarder de près les activités des réseaux sociaux, et notamment de Facebook, dont le succès ne cesse de grandir de jour en jour. La CNIL, par la voix de son président Alex Türk, va même jusqu’à militer pour que le préambule de la Constitution garantisse la protection des données personnelles.

Un avis sur la protection de la vie privée des réseaux sociaux devrait ainsi être remis d’ici l’automne par un groupe de travail européen, composé de la CNIL et de ses équivalents européens, afin d’établir une future loi européenne.


Le réseau aux 350 millions de membres a, quant à lui annoncé la création d’un conseil consultatif de sécurité regroupant cinq organisations nord-américaines et européennes spécialisées sur ces problématiques de sécurité en ligne, qui sera chargé de développer les meilleures pratiques en matière de prévention et d’information.

 

 

Aurélie Amisi

Agence A3C

Bon anniversaire

Blogosphère 22 avril, 2010

Ce mois-ci Galaxie TIC entame une nouvelle saison.

 

En Avril 2006, la newsletter Galaxie TIC, consacrée aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC),  a été créée dans le but d’informer et de partager régulièrement notre intérêt sur les actualités de ce domaine avec les internautes.

 

 Aujourd’hui transformé en blog, Galaxie TIC vous propose depuis 4 ans des archives sur l’actualité des TIC et vous délivre chaque semaine une sélection d’informations sur des sujets ciblées et récents concernant l’évolution des tendances des produits de ce marché en mutation perpétuelle.

 

Une nouvelle saison pour Galaxie TIC qui, depuis plusieurs années déjà, crée le lien entre l’économie des technologies de l’information et de la communication et les décideurs du monde professionnels.

 

Retrouvez tous nos articles et dossier sur le blog  classés sous différents thèmes : de la téléphonie à la connexion internet en passant par les réseaux communautaires. Un éventail d’informations sur les TIC que nous vous proposons afin que vous soyez éclairés sur le monde de demain et de ses avancées.

e-Publicité : le marché de la publicité en ligne

Internet, Netéconomie 20 avril, 2010

Le marché de la publicité en ligne en France représente 234 millions d’euros bruts au mois d’avril 2010.

Internet constitue dorénavant le quatrième média publicitaire en France et gagne une place dans le classement des médias publicitaires

Internet représente 10,9 % du marché publicitaire pesant 2,1 milliards d’euros bruts tous médias confondus.
Devançant la publicité extérieure (10,4 % du mix média) et le cinéma (0,5 %), il est par contre derrière la radio (15,2 %), la presse (29,2 %) et la télévision (33,9 %) par rapport à mars 2010
Parmi les secteurs qui investissent le plus en e-publicité figurent celui de la banque-assurance avec 26,3 millions d’euros bruts, suivi par les secteurs de l’automobile et du voyage, ayant chacun investi 23,9 millions d’euros bruts.

Au niveau européen, la France affichait une hausse annuelle des dépenses publicitaires de 1,7 % contre 4,6 % pour le Royaume-Uni, 5,2 % pour l’Allemagne, 6,5 % et 9% pour la Belgique en 2009.

Une croissance du marché européen de 4,5 % soit 14,7 milliards d’euros bruts investis qui se rapproche de celles des Etats-Unis qui atteignent plus de16,3 milliards d’euros.

 

 

Aurélie Amisi

Agence A3C