Le succès de la Communication par l’écran :

Blogosphère 22 juillet, 2009

Le principe de la Communication par l’écran, autrement dit Communication Audiovisuelle Dynamique (CAD), a pour but de gérer de façon centralisée un parc d’écrans, le piloter en temps réel et diffuser en temps réels les informations sur écran.

La CAD est une nouvelle forme de communication, très impactante en termes de contenus, très puissante en termes de volume de messages et très différenciante car elle permet de cibler l’audience, le but principal est de rendre l’information attractive.

 

Les applications de la CAD permettent de :

 

  • Mettre à jour rapidement les données, avec la CAD le circuit de diffusion est beaucoup plu court : collecte de l’information, intégration des textes sur logiciel et diffusion quasi-instantanée sur les écrans.
  • Diffuser une information multiple et paramétrable, c’est-à-dire, pouvoir paramétrer une partie des contenus sur tout ou une partie des messages. C’est une forme de communication qui concilie l’efficacité d’un média de masse et d’un message personnalisé.
  • Adapter les messages dans le temps. Il suffit de paramétrer une grille de programmation qui tien compte d’un message ponctuel ou encore de prévoir un type de message dans votre boucle de diffusion et la limiter dans le temps aux heures stratégiques.
  • Multiplier le nombre de messages. Grâce aux propriétés de l’écran, vous pouvez diffuser des messages nombreux et surtout utiliser différents formats (images, textes, vidéos) qui enrichissent votre communication.

 

Les personnes qui peuvent utiliser la CAD sont :

 

  • Un directeur de la communication d’une entreprise implantée sur plusieurs sites et qui souhaite assurer une communication nationale uniforme mais aussi véhiculer des informations propres à chaque site.
  • Un chef de site dans une activité de restauration collective et qui souhaite mieux gérer les stocks en mettant en avant certains plats en temps réel.
  • Un directeur de magasin et qui souhaite développer ses ventes.
  • Et plus généralement, toutes personnes ayant besoin de communiquer des informations globales en les mettant à jour en temps réel ou en les adaptant localement.

 

 

Fait par Pauline Vernière pour l’Agence A3C.

LES 12 CLEFS DU MANAGEMENT AGILE

Entreprise 2.0 16 juillet, 2009

1. Our highest priority is to satisfy the customer through early and continuous delivery of valuable product.

Notre priorité absolue est de satisfaire le client en lui proposant tôt et régulièrement un produit à forte valeur ajoutée.

 

2. Welcome changing requirements, even late in development. Agile processes harness change for the customer’s competitive advantage.

Accueillez toujours favorablement le changement, même tardivement dans la phase de développement. Le changement est une source d’avantage concurrentiel.

 

3. Deliver working products.

Livrez des produits fonctionnels.

4. Business people and developers must work together daily throughout the project.

Commerciaux, managers et ingénieurs doivent travailler au quotidien main dans la main pendant tout le projet.

5. Build projects around motivated individuals. Give them the environment and support they need, and trust them to get the job done.

Construisez vos projets autour de personnes motivées. Donnez leur l’environnement dont elles ont besoin. Soutenez-les et croyez en leurs capacités.

6. The most efficient and effective method of conveying information to and within a team is face-to-face conversation.

La méthode la plus efficace pour transmettre une information est la conversation en face à face.

 

7. Working product is the primary measure of progress.

La première mesure de la réussite est un produit qui fonctionne.

8. Agile processes promote sustainable development. The sponsors, developers, and users should be able to maintain a constant pace indefinitely.

Recherchez un rythme de travail soutenable. Commanditaires, développeurs et utilisateurs devraient pouvoir maintenir ce rythme indéfiniment.

9. Continuous attention to technical excellence and good design enhances agility.

L’attention continue à l’excellence technique et à la qualité de la conception améliore l’Agilité.

10. Simplicity–the art of maximizing the amount of work not done–is essential.

La simplicité – cet art de maximiser le travail à ne pas faire – est essentielle.

11. The best requirements, and designs emerge from self-organizing teams.

Les équipes auto-gérées sont celles qui obtiennent les meilleurs résultats.

12. At regular intervals, the team reflects on how to become more effective, then tunes and adjusts its behavior accordingly.

À intervalle régulier, l’équipe réfléchit aux moyens de devenir plus efficace, puis accorde et ajuste son comportement en conséquence.

 

Trad. Philippe Ducellier 

Seuls 10 % des mobinautes naviguent sur Internet…

Téléphonie 15 juillet, 2009

Seuls 10 % des mobinautes naviguent sur Internet et 12,9 % téléchargent des contenus, d’après une étude de Gfk. Ceci alors que désormais, 35 % des terminaux achetés sont compatibles haut débit.

Les iPhone et autres smartphones ont beau générer d’imposants volumes de vente, l’utilisation des services multimédias mobiles reste très modeste en France, selon le premier Moniteur du Multimédia Mobile de Gfk. Pourtant, les Français s’équipent. La compatibilité haut débit progresse doucement : 35% des terminaux mobiles achetés à fin mai 2009 étaient 3G ou 3G+. Quant aux portables à écran tactile, particulièrement populaires, ils représentent désormais 27% des terminaux achetés.

Il n’empêche : 12,9 % des mobinautes uniquement déclarent avoir téléchargé des contenus sur leur mobile, ne serait-ce qu’occasionnellement, et 10 % naviguent sur Internet. 10% tout de même affirment n’être pas opposés à l’idée de souscrire à une offre de TV mobile.

L’espoir pourrait venir de l’âge des populations les plus utilisatrices de multimédia mobile. 36 % des 15-20 ans téléchargent des contenus, alors qu’ils ne sont par exemple que 11 % chez les 35-39 ans. Logique, quand 58 % des mobinautes ont moins de 20 ans. D’autre part, les usages dépendent peu du sexe des utilisateurs, à ceci près que les hommes consultent surtout des services d’actualités/sport, les services pratiques et l’e-mail, tandis que les femmes s’orientent davantage vers les services de divertissement (musique, jeux…) et communautaires. L’enquête de Gfk note par ailleurs que si l’opérateur souscrit a peu d’impact sur la pénétration de ces usages avancés, c’est en revanche le cas de la marque du mobile.

A quoi servent alors ces mobiles surdimensionnés ? Principalement aux usages les plus basiques : 72 % des possesseurs de mobiles utilisent leur téléphone pour envoyer des SMS, 54 % pour prendre des photos, 23 % pour écouter de la musique, 23 % pour envoyer des MMS, 15 % pour écouter la radio et 8 % pour envoyer des SMS+.

 

Source Journaldunet.com