Fibre : Free promet 70% de couverture pour Paris

Connexion internet, Internet 29 mai, 2008

Lors de Deuxièmes Assises du Tres Haut Debit, Free a réaffirmé qu’il pensait être en mesure de couvrir 70% de Paris en accès fibre optique d’ici 12 à 15 mois. Selon le fournisseur d’accès, il faudrait environ 60 noeuds de raccordement optiques pour assurer une bonne couverture de la capitale. A ce jour, 40 ont déjà été ouverts. Pour la province, Free évoque 400 000 prises d’ores et déjà raccordables. Free se refuse toutefois à avancer la moindre information quant au nombre d’abonnés déjà fibrés.

Chez Neuf Cegetel, on parle de 1 million de prises raccordables déjà déployées. Notre confrère Silicon.fr ajoute enfin que le déploiement pourrait être accéléré si l’épineux problème de la mutualisation était réglé. A ce sujet, les FAI alternatifs pointent directement du doigt Orange .

(Neteco)

Tags: , ,

VOD : un développement entravé par la pauvreté des catalogues

Internet, Vidéos internet 27 mai, 2008

Business - Grâce aux offres triple play des opérateurs, les revenus de la vidéo à la demande en France ont connu une croissance de 100 % en 2007. Mais ce chiffre masque une offre de contenus restreinte, basée sur des catalogues insuffisamment renouvelés.

Le Centre national de la cinématographie (CNC) a profité du festival de Cannes pour faire le point sur le développement de la vidéo à la demande en France. Son observatoire dédié à ce marché a recensé en février 2008, quarante-cinq plates-formes de VOD, accessibles depuis internet ou les services triple play de télévision par ADSL, mais aussi, c’est une nouveauté, depuis des baladeurs vidéo (Archos Content Portal) ou la console de jeux vidéo XBox.

Selon le baromètre GfK-NPA (dont le CNC reprend les données), ces plates-formes ont généré un chiffre d’affaires global de 29,2 millions d’euros, soit une augmentation de 100 % par rapport à 2006.

L’offre est très hétérogène avec des sites spécialisés dans certains contenus, comme Vodéo (documentaire) ou Gong (film d’animation), et d’autres plus complets combinant, films, séries, programmes jeunesse ou programmes pour adultes, comme CanalPlay ou Glowria.

La location de films génère 97,6 % des recettes de la VOD

La quasi-totalité (97,6 %) des recettes proviennent de contenus en location - en streaming ou en téléchargement temporaire. Et 85,2 % du volume des transactions payantes s’effectuent via la télévision sur IP, grâce aux offres triple play des fournisseurs d’accès sur internet ; ils génèrent un chiffre d’affaires de 23,8 millions d’euros.

Selon les données recueillies par l’observatoire (*) du CNC, 2 466 films étaient disponibles à la fin de décembre 2007. Une offre qui s’est étoffée à hauteur de 88 % en un an, avec plus de 1 150 nouveaux titres. Un peu moins de la moitié du catalogue proposé (44,5 %) est composé de films français ; suivent les films américains (37 %) et le cinéma européen (11,8 %).

Malgré cette apparente explosion, l’offre est très réduite : en décembre 2007, 55,6 % des titres (soit 1 372 films) n’étaient disponibles que sur une seule plate-forme. Ce qui signifie qu’un utilisateur, généralement client d’une seule plate-forme, voire de deux, se voit proposer un choix effectif restreint. Seuls 530 films sont disponibles sur deux services de VOD à la fois, 301 sur trois.

Des fonds de catalogues

Par ailleurs, le catalogue proposé n’est pas toujours de la première fraîcheur : seulement 15 % des films sont sortis en salle depuis moins de trois ans, et 5,2 % depuis moins de douze mois. Mais la tendance est à l’amélioration : en 2007, 40,7 % des films sortis en salles ont fait l’objet d’une offre en VOD, contre 31,7 % en 2006.

Dans ce contexte, il est donc évident que le secteur aurait tout à gagner d’une offre plus diversifiée et plus réactive, en adéquation avec les attentes des internautes. Mais les producteurs et la filière cinématographique restent arc-boutés sur leur position : ils veulent que la riposte graduée, pour lutter contre le piratage, soit instaurée avant qu’ils ne consentent à ouvrir complètement leurs catalogues. Et surtout à raccourcir le délai d’arrivée des films en VOD après leur sortie en salles.

(*) L’observatoire du CNC se concentre, pour ces statistiques, sur sept principales plates-formes : CanalPlay, TF1 Vision, VirginMega, France Télévisions, Arte VOD et Club-Internet.

Par Estelle Dumout, ZDNet France

Tags: , ,

KB CRAWL édite une cellule de veille sur Internet

Entreprise 2.0, intelligence économique 25 mai, 2008

 

KB Crawl est une société qui propose aux entreprises de faire de la veille économique. Elle a récemment  mise en place une cellule de veille sur Internet créée par les consultants de la société.

 

Le livre blanc proposé a pour objectif de permettre aux sociétés, PME ou grand groupe, de mettre en place une cellule de veille sur Internet afin de mieux maîtriser l’information utile disponible en ligne. Le livre se décompose en deux parties. Tout d’abord, on trouve la partie consacrée aux enjeux de la veille économique sur Internet ainsi que les étapes nécessaires au lancement de cette dernière. La deuxième partie du livre parle plus en profondeur de la mise en place d’une cellule de veille. Elle est illustrée par des exemples d’utilisation de l’outil.

 

Le livre blanc proposé par KB CRAWL doit servir de base pour la mise en application de cellule de veille économique sur Internet par des professionnels. La société tente de répondre aux besoins des entreprises souhaitant devenir acteur de la veille économique. Grâce à ce coup de pouce, il sera possible de faire de la veille économique un véritable gain pour les entreprises qui pourront réaliser leur projet en suivant toutes les étapes nécessaires à son bon fonctionnement.

 

Vous pouvez consulter gratuitement le livre blanc de KB CRAWL en cliquant ici

Tags: