Télévision OLED chez Sony

Les écrans 15 octobre, 2007

On pensait le projet abandonné et pourtant Sony a dévoilé au Japon sa première télévison basée sur la technologie OLED. Jusqu’à présent cette technologie d’affichage était réservée aux petits écrans de baladeurs et autres appareils photo numériques. Aujourd’hui, Sony prouve qu’elle peut aussi être utilisée sur des télévisions.

Sony Drive XEL-1

La firme nippone a donc dévoilé sa Sony Drive XEL-1. Attendue pour décembre, cette télévision de 3 mm d’épaisseur offre un taux de contraste 1 000 000:1, mais ne mesure que 11 pouces pour une résolution de 960 x 540. Le tout est associé à un Tuner TNT, deux haut-parleurs (2 x 1 Watt), un port HDMI, un port USB et un port Ethernet. Le tout dans une base qui mesure 287 x 140 x 253 mm (poids de 2 Kg). Cette télévision est prévue au tarif de 200 000 Yens soit près de 1 213 euros HT.

Tags: , ,

Joost-TV : la beta 1.0 dispo pour tous

Internet, Réseaux Communautaires 15 octobre, 2007

La web TV Joost est désormais accessible à tous, dans sa version bêta 1.0.

Depuis plusieurs mois, le service Joost était actif, réservé uniquement aux personnes ayant été invitées. Aujourd’hui, la web TV est désormais accessible à tous les abonnés haut débit, via la technologie Peer2Peer, en version bêta 1.0.

Les responsables du service en ont d’ailleurs profité pour améliorer la qualité d’affichage, et modifier quelque peu l’interface pour la rendre plus intuitive.

Aujourd’hui, Joost c’est 15.000 émissions gratuites à la demande, en provenance de chaînes telles que MTV, Turner ou encore Comedy Central par exemple. De plus, récemment, du contenu français a pris place sur le service.

Pour télécharger le logiciel, rendez-vous sur : www.joost.com

Tags: , ,

Création d’un centre national de la RFID

technologie 15 octobre, 2007

Le secrétaire d’État chargé des Entreprises, Hervé Novelli, annonce l’ouverture d’un centre national de la RFID d’ici à trois ans. Il permettra de mutualiser les recherches et soutiendra les PME souhaitant adopter cette technologie.

Le gouvernement va donner un coup de pouce à la filière française des RFID (Radio Frequency Identification), ces petites puces à radiofréquences qui remplacent les code-barres sur de plus en plus de produits, pour faciliter notamment leur traçabilité dans les entrepôts.

Une enveloppe de 2 millions d’euros sur trois ans sera consacrée à la création d’un centre national de la RFID. C’est ce qu’a annoncé Hervé Novelli, secrétaire d’État chargé des Entreprises et du Commerce extérieur lors d’une visite en région PACA, où sont implantées plusieurs entreprises positionnées sur les RFID, comme le fondeur STMicroelectronics. L’occasion pour le secrétaire d’État d’assister à plusieurs démonstrations autour de cette technologie.

Le centre national accueillera une dizaine de chercheurs et d’ingénieurs dont la mission sera d’aider les entreprises, notamment des PME, à tester cette technologie avant de l’adopter. Il permettra aussi aux acteurs des RFID de mutualiser leurs recherches.

Un appel à candidatures pour abriter le centre va être lancé début novembre. Le choix du site sera effectué dans les quatre mois, a indiqué Hervé Novelli. Mais le secrétaire d’État a bien souligné que la candidature de pôles de compétitivité comme SCS (Solutions communicantes sécurisées) en Provence-Alpes-Côte d’Azur serait ” logique “.

En plus de la création de ce centre, le gouvernement va débloquer une seconde enveloppe de 3 millions d’euros pour soutenir des projets autour des RFID. Au total, les pouvoirs publics ont déjà consacré près de 7 millions d’euros à l’aide à la recherche et développement de la RFID à travers les pôles de compétitivité.

Tags: ,