Facebook : La suppression d’une application n’engage pas celle des données personnelles

Blogosphère, Internet, Réseaux Communautaires 14 mai, 2012

Les utilisateurs sont prévenus dans la nouvelle version des conditions générales. Une application supprimée d’un profil n’entraine pas la suppression des données fournies pendant son utilisation.

C’est ce vendredi 11 mai que Facebook a annoncé la mise à jour de sa Politique d’utilisation des données, disponible avant le 18 mai.

On y apprend que l’ensemble des données publiques sont partagées avec les applications liées au profil de l’utilisateur. Peuvent y être compris le nom, l’image de couverture ou l’ensemble des données selon le degré de confidence qu’a défini l’internaute.

Autre mise en garde, Facebook ne possède aucune autorité sur les applications de sa plateforme en ce qui concerne la conservation des données personnelles. La version anglaise du document indique qu’il faut s’adresser directement à celle-ci pour en demander la suppression.

Certaines applications pour être utilisées, demande même l’autorisation d’accès aux informations de l’utilisateur et de ses amis.

Afin de retirer ses données, l’internaute devra donc contacter chacune des applications, sans réelle garantie que sa demande aboutisse ou même qu’il arrive un jour à joindre l’entreprise.

Mélanie LAGRANGE

Tags:

Facebook rentre en bourse

Netéconomie, Réseaux Communautaires 4 mai, 2012

Voila un événement très attendu, l’entrée en bourse de Facebook.

Le numéro 1 des réseaux sociaux a annoncé le 3 mai dernier la fourchette de prix de ses actions qu’il comptait mettre sur le marché. (A noté que ce sera probablement le 18 mai)

Elles devraient donc se situer entre 28 et 35$ par conséquent Mark Zuckerberg pourrait lever jusqu’à 12 milliard de dollars soit 9,1 milliards d’euros.

Facebook se situerait donc bien au dessus de Google lors de sa première cotation puisqu’il représenterait entre 70 et 87 milliards de dollars contre 23 milliards de dollars pour Google.

Cassandre LEYMARIE

Tags:

Google Drive et sa formule payante

Internet, Réseaux Communautaires, Réseaux sans fil 24 avril, 2012

A l’approche de la sortie imminente de Google Drive, on sait maintenant que l’espace de stockage gratuit de 5Go sera accompagné d’une deuxième offre payante permettant d’obtenir une capacité d’hébergement de 100Go.

Cela fait plusieurs années que Google projette de se lancer dans son propre service de stockage de fichiers « dans les nuages ». De nouvelles informations nous sont parvenues, de quoi consolider le lancement prochain de Google Drive.

La firme de Mountain View mettrait à disposition jusqu’à 100Go par compte afin de satisfaire les utilisateurs désirant une forte capacité d’hébergement. Cette solution serait possible sous forfait mensuel dont le montant est encore inconnu.

En comparaison, iCloud met à disposition 5Go gratuit, pouvant jusqu’à 50Go au prix de 20$/mois. Dropbox propose un espace de stockage gratuit de 2 Go ainsi que deux formules payantes à 9,99$/mois pour 50 Go, et 19 ,99$/mois pour 100 Go.

Google Drive permettra de stocker divers fichiers et bénéficiera d’une technologie de recherches d’images intégrée au service afin que les utilisateurs puissent naviguer plus rapidement.

Mélanie LAGRANGE

Tags: